Psychanalyste Toulouse Aïssa Bakir

Un sujet vient consulter à partir d'une plainte, d'une souffrance qui encombre d'une manière devenue insupportable. C'est donc bien à partir d'une souffrance qu'un enfant, un adolescent ou un adulte vient consulter. Pour les enfants ou les adolescents cela peut être une difficulté rencontré à l'école, dans la relation aux autres, une difficulté à prendre la parole, une difficulté liée au corps et à son image…

Chez les adultes aussi peuvent surgir des difficultés telles qu'elles rendent le cours de l'existence entravé et tourmenté. Des inhibitions, des angoisses, des échecs amoureux ou professionnels peuvent plonger dans cette sensation d'un mal de vivre apparaissant comme insurmontable. Chaque demande déposée est singulière, la parole du patient est accueillie par le psychanalyste. Il en recueille la plainte telle que le patient la dépose. Plainte déposée comme une énigme dont on ne sait, dont on n'éprouve que les effets ravageurs qu'elle provoque. Déposée par la parole comme une énigme, se dessine alors pour le patient un savoir sur la cause de son tourment.
"Quelqu’un, par ailleurs maître de soi, souffre d’un conflit interne auquel il ne peut mettre fin tout seul, si bien qu’il finit par venir chez le psychanalyste à qui il se plaint et demande de l’aide. »

C’est ainsi que Freud  définit en 1920 les conditions d'une demande adressée au psychanalyste. Car une psychanalyse ne peut se concevoir sans une demande initiale adressée à un psychanalyste. Cette rencontre devient la condition de la création d'un lieu où, par la parole du patient, sa souffrance, sa "clocherie", pourra enfin être déposée.

Le choix de la psychanalyse, Pourquoi une Psychanalyse, La psychanalyse transforme
Aïssa Bakir, psychanalyste à Toulouse
30 Chemin Tricou : 06 67 79 39 16
Metro canal du midi. Bus ligne 15 arrêt « Tricou »
Pour toute demande de psychanalyse. psychanalyste Toulouse

Le choix de la psychanalyse



Dire, par des mots, ce qui ne va pas, ce qui ne va plus.
Ce qui hier encore n'était parfois qu'un moment passager lourd à porter.

Cette lourdeur prenant parfois la forme d'un malaise furtif, d'une bouffée d'angoisse qui parfois nous submergeait mais que l'on parvenait à repousser, à enfouir, mais qui, un jour, prend l'aspect d'un insupportable.

S'impose alors de déposer, dans une urgence, dans une nécessité vitale, en un lieu où ils seront reçus par le psychanalyste, des paroles et des mots venant dire cet insupportable.
Ces mots deviennent alors des mots écoutés, accueillis.

Tisser ce lien de paroles avec celui qui, au plus près, vous écoute.
Faire cette expérience fondamentale d'un dire qui prend forme pour vous et qui passe par vous, qui n'a pu surgir que parce que le psychanalyste vous écoutait mais qui n'a pu prendre tout son sens que parce que vous avez fait vous même la découverte de ce sens.

Aïssa Bakir. Psychanalyste-Toulouse.

Pourquoi une psychanalyse?



Chacun boitille, chacun claudique, cette claudication est la marche singulière de tout un chacun, signe et trait singulier de ces "tout-un-chacun".
Corps en mouvement, vie qui avance. Parfois se rencontre des évènements, des drames, des deuils, bouleversant vos histoires en vous affectant au plus haut point.

Un monde qui s'écroule rendant la vie, et votre façon de marcher et avec laquelle vous faisiez, d'un seul coup insupportable, insupportable pour soi, insupportable pour votre corps qui en exprime alors la criante douleur. Cet insupportable peut vous mener à rencontrer un psychanalyste.

Embarquer pour ce long voyage, pour cette aventure, c'est œuvrer pour faire de cette claudication non pas un art de vivre, bien que cela ne soit pas interdit, mais bien plutôt un art pour vivre.

Aïssa Bakir. Psychanalyste-Toulouse.

La psychanalyse transforme



"Elle transforme parce que cette expérience de parole parvient à modifier les chemins, les modalités, par lesquels nos vies, nos corps, nos âmes (pour ceux qui y croient) furent si profondément affectés.
La psychanalyse a changé et continue à changer le monde, mais elle change le monde surtout pour ceux qui, jusqu'au bout, en font l'expérience". Mettre la vie en pleine lumière.

"Nous avons tous un habit de lumière, singulier, à nos mesures, recouvert parfois par une simple pénombre, parfois enfoui dans de plus profondes ténèbres. Cet habit qui nous singularise, propre à chacun de nous, peut sortir à la lumière, de la petite étincelle d'un désir au désir étincelant auquel peut s'arrimer le sujet et dont, seul et libre, il peut, enfin, décider".
Belle rive alors d'un long voyage qui se termine.

Aïssa Bakir. Psychanalyste-Toulouse.

Aïssa Bakir
Psychanalyste-Toulouse

Téléphone: 06 67 79 39 16

ou


telecaster31@hotmail.fr


"Je reçois sur rendez-vous, des adultes, adolescents et enfants."